My Body is a Cage


Voila trop longtemps que je n’ai pas écrit sur ce blog. Ce n’est pas que je n’ai rien à vous dire. Bien au contraire j’ai des dizaines de textes sur papiers qui végètent dans un coin, mais impossible d’aller plus loin, impossible de concrétiser, de produire quelque chose de réel.

En fait, c’est mon problème depuis le début de cette année. Je reste passif dans tout ce que je fais.
On a eu un mois de cours, c’était catastrophique. Neurologie/gynécologie/endocrinologie/cardiologie. 4 grosses spécialités à ingurgiter à là va vite, en se démerdant seul face à un bouquin écrit par nos éminents professeurs, les pontes de la médecine moderne. Ces livres sont dégueulasses, inbouffables car simplement, ils ne sont pas écrits par des gens qui se soucient des difficultés que vont rencontrer les étudiants en les apprenant. Ce sont de longs blocs de textes, sans schéma, sans respiration, le tout en noir et blanc. SUPER !

Ces données, on doit les intégrer en parallèle du stage de 7 semaines à temps plein.

Alors oui, je sais, c’est bien mon problème de choisir des stages où je dois m’investir. Où on est 5j/sem de 8h à 18h et un samedi sur 2 dans le service.
J’aurai très bien pu prendre un stage de planque en périph où il me suffit de pointer en début de semaine et après tu peux disparaitre pour le restant de la semaine.
J’aurai pu prendre un stage où les chefs de service ne sont même pas au courant qu’un externe est sensé être la 7 semaines. Où le stage dur de 9h à 14h du lundi au mercredi.

Non, j’ai pris un stage en gériatrie qui m’a vraiment appris beaucoup de chose sur l’examen clinique et la prise en charge de la personne âgée dans le monde hospitalier.

Mais ça, la fac n’en a rien à foutre. Je finis le stage le 31 décembre au soir. Mes examens commencent le 7 janvier et simplement je n’ai pas commencé la neurologie.

Et les 3 autres spécialités n’ont été que survolées …

Ça me rend malheureux, alors que tout dans la vie me réussi. Mes parents sont là pour moi, à 21 ans je suis fiancé à une fille super, on vit ensemble dans notre petit appart’. J’ai des amis sur qui je pourrais toujours compter et malgré ça, je suis mal dans mes pompes.

Je stress sous la charge de travaille permanente, j’angoisse à un tel point que je n’arrive pas à lever le cul de mon canap’.

Je pense que dans mes études, il y a plusieurs personnalités. Je fais parti de la plus nul … Ceux qui seront de bon médecin, ça j’en suis sur, mais qui se font bouffer par le travail à trop vouloir bien faire.

Je pourrai faire comme ces tirs au flanc, à me contenter du minimum, passant 2 spé au rattrapage et prendre les choses comme elles viennent. Mais je n’y arrive pas. Je n’arrive pas à me défaire de cette angoisse.

Mon réel problème, c’est que je ne sais pas comment m’aider. Là, ce soir, je sais très bien comment les choses vont se passer. Je suis seul chez moi, je vais grignoter des trucs et je vais retourner sur le canapé. J’ai tout le tas d’endocrino sur la table, et je vais rester stoïque devant. Incapable de bouger, à accélérer ma respiration, en transpirant un peu, puis, je m’allongerai sur le sofa tout en restant bloqué, tel un lock’in syndrom …
photo

Pourtant, je vous le promets, j’aime apprendre, j’aime notre métier.

Publicités

3 Commentaires

  1. Tu vaudras toujours bien mieux que ces gens qui prennent volontairement des stages planques pour aller à la BU ou se la couler douce ;)
    D’autant que ce que tu vois te sert forcément pour tes cours, surtout en gériatrie où t’as du avoir un aperçu de toute la médecine non ? il y a pas forcément besoin de bouquins pour apprendre (ce que la plupart des étudiants n’arrivent pas à intégrer)(bon après tout dépend de tes profs et de la façon dont ils font les examens, évidemment …)
    Bref ne change pas ! perso j’ai pris un stage à 1h et demie de chez moi et je vais sûrement reprendre un stage à 2h de chez moi – parce que je préfère aller loin et avoir un super stage que d’avoir un stage de merde au CHU …

    Et du coup comment se sont passés tes partiels ? t’es reparti pour les cours là ?

    1. T’es mon premier commentaire (youpi !)
      Je suis parfaitement d’accord. Le problème c’est quand on se retrouve confronté à la réalité du gouffre entre les examens de la fac et ce qu’on apprend sur le terrain. Et ça la fac n’en à rien à faire. Ce qu’elle veut, c’est des étudiants excellents théoriciens qui auront les meilleures places de l’ECN pour la valoriser. On se retrouve coincé entre les Praticiens et les Administrateurs.

      Pour les partiels, nous avons les résultats fin janvier normalement. Je repasserai très probablement la neuro vu que j’ai confondu une thrombose veineuse cérébrale et une hémorragie méningée (pour ma défense, il n’y avait pas de signe méningés à l’examen clinique et nous n’avions pas d’imagerie …)

      On repart pour des cours jusque mi-février et j’attaque mon stage d’Urgence pédiatrique.

      Tu es en qu’elle année ?

  2. Kévin,

    Sache que beaucoup de personnes rêvent de vivre de leur passion, mais peu y arrivent.
    Toi, ca va être le cas et c’est ça réussir sa vie. Certes tu croules sous le travail, le stress te ronge, mais la satisfaction ne sera d’autant plus grande vu le bon parcours que tu réalises depuis le début.
    tu vaudras toujours mieux que ces gens en médecine qui ne valide que les matières où ils réussissent à tricher.
    Et si tu n’arrives pas pour le moment à être fière de toi, sache que de nombreuses personnes de ton entourage le sont, j’en suis certaine.

    Courage!

    En espérant lire de nouveaux articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

docadrenaline

Emergency medicine young doc's mood

Le syndrome de l'externe

Mots/Maux d'un jeune externe

toubib92

Médecin de famille, Famille et Médecin, Médecin en Famille

PIU: Petit interne d'urgentologie

"Parce que c'est un métier, ça? urgentologue?"

Docteur Gécé

Femme, médecin généraliste, remplaçante.

Promenade de santé

Mots/Maux d'un jeune externe

Le Blog de Stockholm

Mots/Maux d'un jeune externe

Le blog de Granadille

médecine et autres broutilles, @granadille

Liberté Egalité Maternité

Chroniques et carnets d'une sage-femme, variété humanitaire

Le Blog de MédGé de l'Ouest

Médecine générale en terre bretonne. Humeurs et humour.

Le blog de Borée

Mots/Maux d'un jeune externe

Tout et Rien

Mots/Maux d'un jeune externe

Le médecin imaginaire

Les histoires et pensées du DrGuignol, jeune interne en médecine générale.

Photopique

Des photos et tout et tout

Juste après dresseuse d'ours

Mots/Maux d'un jeune externe

thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Fanny 3 Points 14

J'étudie la médecine. Surtout. Mais pas seulement.

%d blogueurs aiment cette page :