Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient


Bon élève mais d’un naturel flémard, certains de mes professeurs n’avaient aucune confiance quant à ma réussite en PCEM1 (première année de médecine, aujourd’hui nommée PACES).

Qu’importe les suspicions, « sauver des vies » sonnait tel un leitmotiv !

Cette année se décomposa en plusieurs temps. Je ne compte pas présenter la P1 dans cet article. Je dirai seulement que j’en garde un bon souvenir. Certes elle fut épuisante et une partie de moi même disparue cette année. Je travaillais 10h par jour, 6 jours sur 7, en ne faisant jamais rien le dimanche. J’en profitais pour rentrer voir ma copine, mes potes, ma famille, pour repartir de plus bel le lundi.

Lutter contre les autres, ne pas travailler 2h pour une pause ciné et se dire  » merde je viens de perdre 5 places au concours », n’est pas le bon état d’esprit à adopter. Cette bataille, vous devez la livrer contre vous même. Si vous ne pouvez pas tenir le rythme, laissez tomber car vos 6 prochaines années seront ainsi.

Si vous êtes en médecine, vous avez forcément entendu par – un ami, un proche, un inconnu – la mythique phrase  » T’as eu ta P1 ? Tu te la coules douce maintenant non ? C’est la première année la plus dure !  » ->; euh … oui, pas trop quoi, enfin la s’tu veux j’ai 15 min pour manger et je retourne à l’hosto, après je fais nocturne à la BU, mais oui c’est cool …

Et chaque année, vous y croyez en vous disant, l’année d’après sera mieux ->;

En P2? Enfin des stages !!! Personne ne s’occupe de vous (la plus part du temps, les responsables ne savent pas que vous êtes là). En D1 ? Pas mieux, vous ferez un ECG, écouter un cœur, un poumon et ça sera bien pour cette année hein ?

Je ne dirai qu’une chose, vivement l’année prochaine ..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

docadrenaline

Emergency medicine young doc's mood

Le syndrome de l'externe

Mots/Maux d'un jeune externe

toubib92

Médecin de famille, Famille et Médecin, Médecin en Famille

PIU: Petit interne d'urgentologie

"Parce que c'est un métier, ça? urgentologue?"

Docteur Gécé

Femme, médecin généraliste, remplaçante.

Promenade de santé

Mots/Maux d'un jeune externe

Le Blog de Stockholm

Mots/Maux d'un jeune externe

Le blog de Granadille

médecine et autres broutilles, @granadille

Liberté Egalité Maternité

Chroniques et carnets d'une sage-femme, variété humanitaire

Le Blog de MédGé de l'Ouest

Médecine générale en terre bretonne. Humeurs et humour.

Le blog de Borée

Mots/Maux d'un jeune externe

Tout et Rien

Mots/Maux d'un jeune externe

Le médecin imaginaire

Les histoires et pensées du DrGuignol, jeune interne en médecine générale.

Photopique

Des photos et tout et tout

Juste après dresseuse d'ours

Mots/Maux d'un jeune externe

thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Fanny 3 Points 14

J'étudie la médecine. Surtout. Mais pas seulement.

%d blogueurs aiment cette page :